Les Etats-Unis appellent à faire pression sur l'Iran au sujet du Yémen

Les Etats-Unis appellent à faire pression sur l'Iran au sujet du Yémen

Avec AFP - Les Etats-Unis ont appelé mardi la communauté internationale à réclamer des comptes à l'Iran après que l'Arabie saoudite a accusé son grand rival régional d'"agression militaire directe". 

Les accusations saoudiennes ont été lancées à la suite du tir samedi d'un missile en direction de l'aéroport international de Ryad par les rebelles Houthis au Yémen, accusés d'être soutenus militairement par Téhéran.

Les rebelles ont de leur côté menacé de faire de toutes les infrastructures importantes saoudiennes des cibles potentielles, exacerbant les tensions entre les deux puissances régionales, l'Arabie saoudite sunnite et l'Iran chiite.

Les Houthis ont affirmé que leur menace était une riposte au durcissement du blocus contre le Yémen décidé par une coalition militaire arabe sous commandement saoudien, qui intervient contre eux au Yémen, pays voisin de l'Arabie saoudite. Ce durcissement a été décrété après l'interception du missile balistique.

Le prince héritier saoudien Mohammed ben Salmane a accusé "l'Iran d'implication dans la fourniture de missiles aux (Houthis)", ce qui constitue "une agression militaire directe" contre son pays. "Cela pourrait être considéré comme un acte de guerre".

Mais l'ambassadrice américaine à l'ONU, Nikki Haley, a abondé dans le sens de l'allié saoudien en accusant l'Iran de fournir des missiles aux Houthis en violation des résolutions de l'ONU.

Selon elle, un missile tiré par les rebelles en territoire saoudien en juillet avait été fourni par l'Iran et celui utilisé samedi sur Ryad "était peut-être également d'origine iranienne".

Dans un communiqué, Mme Haley a "encouragé" les Nations unies "à prendre les mesures nécessaires pour tenir le régime iranien responsable de ces violations".