02162019Sam

Succès de la manifestation de la Résistance iranienne à Paris

Succès de la manifestation de la Résistance iranienne à Paris

Une manifestation a réuni ce vendredi à Paris, pour le 40e anniversaire de la révolution iranienne contre la dictature du Shah, des milliers d’Iraniens venus soutenir le soulèvement du peuple iranien pour le changement de régime.

Au cours des quatre dernières décennies, le régime islamiste a instauré une des pires dictatures du siècle mais n'a pas pu vaincre le mouvement de résistance du peuple iranien pour la liberté et la démocratie.

L’année dernière, nous avons assisté à des développements importants en Iran. Nous avons vu le peuple iranien se soulever à travers le pays et scander que «conservateurs, réformistes votre jeu est terminé ! ». Nous avons vu les «unités de résistance» des moudjahidine du peuple foisonner partout en Iran, collant des affiches, distribuant des tracts et propageant le message de résistance dans chaque ville et village en Iran.

Ces unités de la résistance ont vraiment terrifié les mollahs, qui n’ont trouvé d’autre moyen de réagir que de recourir au terrorisme en Europe pour tenter d’éliminer physiquement l’OMPI et le mouvement de résistance à l’étranger.

Au cours de la dernière année, six diplomates iraniens, dont un ambassadeur en service, ont été arrêtés ou expulsés d'Europe pour leur rôle dans des complots terroristes visant leurs opposants sur le sol européen. Nous avons vu l’attentat à la bombe de Villepinte en France en juillet dernier; ou le projet d’attentat contre le rassemblant de l'opposition iranienne en Albanie lors des célébrations du Nouvel An persan en mars dernier.

Ces efforts désespérés montrent que le seul mouvement que le régime iranien prend au sérieux, est le Conseil national de la Résistance iranienne et les Moudjahidine du Peuple.

Aujourd'hui, le régime est de plus en plus isolé sur la scène internationale et la pression monte sur les mollahs. Ceci est dû à leur terrorisme, leur programme illicite de missiles balistiques et leur financement de groupes terroristes dans la région.

Les manifestants ont appelé l'Union européenne à choisir la fermeté envers cette théocratie terroriste et moribonde. L’UE doit mettre fin à ses politiques de complaisance et soutenir l’opposition iranienne au lieu du régime de mollahs.

La complaisance ne fait qu'encourager les mollahs pour commettre plus de crimes en Iran et de terrorisme en Europe.

L’UN doit mettre l’ensemble du ministère iranien des renseignements et les gardiens de la révolution sur la liste du terrorisme.

Les résistants iraniens sont optimistes pour l’avenir et considèrent que 2019 est une année décisive qui pourrait voir la fin du régime des mollahs en Iran!

L'appel de Maryam Radjavi

Maryam Radjavi a adressé un message vidéo aux manifestants dans lequel elle a déclaré : « Notre peuple vient d’entrer dans une nouvelle phase. Une nouvelle phase de la lutte pour renverser cette tyrannie religieuse. C’est pourquoi, les Iraniens attendent de la communauté internationale qu’elle respecte leur lutte et qu’elle reconnaisse leur objectif de libérer l’Iran et le monde du fléau du fascisme religieux.

« La politique de complaisance a créé d’innombrables occasions pour maintenir cette dictature, notamment en bloquant la voie au changement en Iran en réprimant la Résistance iranienne, en la mettant sur la liste noire et en la limitant. C’est exactement pour cette raison que la véritable fin de ces crises se trouve dans la reconnaissance du droit du peuple iranien de résister pour renverser le fascisme religieux et instaurer la liberté. C’est le cœur de la solution pour l’Iran. »

 

Recherche

La grève des routiers dans 136 villes d’Iran

 

 

  

DOSSIER 

Le massacre des prisonniers politiques en 1988

Qui sont les Moudjahidine du peuple, ces opposants déterminés au régime en Iran ? (REPERES)

DES MILLIERS D’IRANIENS MANIFESTENT CONTRE ROHANI À PARIS