La question de l’ouverture économique dont parle constamment Hassan Rohani reflète la crise inextricable du régime intégriste en Iran.

Le quotidien Jahan Sanat a écrit: «L'ouverture a lieu là où l'économie est une priorité politique. En conséquence, il est nécessaire que les objectifs de l’Iran passent de questions idéologiques à des objectifs cohérents et réalisables, à savoir la croissance du PIB à tout prix et l’augmentation du revenu par habitant de chaque Iranien à tout prix.

Depuis le commencement de la construction du bâtiment en pyramide où siège le parlement iranien, le budget de construction a été intégré dans les lignes budgétaires du parlement lui-même. Il est dit que cet argent devra financer la construction d’un bâtiment organisationnel pour les députés, d’un héliport, d’une clinique, etc. Le budget serait de 41 milliards de tomans.

Recherche

Iran - Sommet mondial en ligne

Les filles sont omniprésentes dans les manifestations étudiantes contre le régime en Iran

Iran - Maragheh l'homme infecté par le coronavirus est par terre depuis une heure

Inondation dans différentes villes d'Iran

Iran - Kish, débranchement électrique dû aux inondations, Aucun signe de la présence des autorités

Iran : agh, ghola inondation

La grève des routiers dans 136 villes d’Iran

 

 

  

DOSSIER 

Le massacre des prisonniers politiques en 1988

Qui sont les Moudjahidine du peuple, ces opposants déterminés au régime en Iran ? (REPERES)

DES MILLIERS D’IRANIENS MANIFESTENT CONTRE ROHANI À PARIS