Les médias du régime iranien ont rapporté que 30 hommes et femmes ont été arrêtés le 22 septembre pour avoir participé à une fête mixte. Citant le commandant des Gardiens de la révolution (pasdaran) à Varamin (à 38 kilomètres au Sud-Est de Téhéran), l'agence de presse Borna a précisé que « les forces de sécurité ont été informées mercredi soir d'une fête et ont attaqué la maison après avoir recueilli des informations complémentaires ».

Le chômage et les obstacles pour les jeunes diplômés de trouver un emploi est devenu un dilemme dans la société iranienne. Le cas d’une jeune étudiante iranienne ne trouvant pas d’emploi dans sa spécialité a été illustré dans une dépêche de l’agence iranienne ILNA, le 9 août 2017. Voici un extrait qui en dit long sur les problèmes confrontés par les jeunes aujourd’hui en Iran.

La Cour criminelle de la province du Lorestan en Iran a condamné un homme et une femme accusés de « relations contraires à l’éthique » à la peine capitale médiévale par lapidation. Le site web affilié à l’État, Kashkan, a rapporté le 2 février 2017 que le verdict de la branche numéro 1 de la Cour criminelle de la province du Lorestan est « mort par lapidation » pour M. KH. A Et Mme S-M. Th.

Recherche

Les filles sont omniprésentes dans les manifestations étudiantes contre le régime en Iran

Iran - Maragheh l'homme infecté par le coronavirus est par terre depuis une heure

Inondation dans différentes villes d'Iran

Iran - Kish, débranchement électrique dû aux inondations, Aucun signe de la présence des autorités

Iran : agh, ghola inondation

La grève des routiers dans 136 villes d’Iran

 

 

  

DOSSIER 

Le massacre des prisonniers politiques en 1988

Qui sont les Moudjahidine du peuple, ces opposants déterminés au régime en Iran ? (REPERES)

DES MILLIERS D’IRANIENS MANIFESTENT CONTRE ROHANI À PARIS