• Utilisation généralisée de la torture avec des coups, des coups de fouet, des décharges électriques, des positions douloureuses, des simulacres d'exécution, le « waterboarding » (simulacre de noyade), des violences sexuelles, l’administration par la force de substances chimiques et la privation de soins médicaux
  • Plusieurs centaines de personnes ont été soumises à des procès d’une flagrante iniquité pour des accusations sans fondement relatives à la sécurité nationale
    Des condamnations à mort ont été prononcées sur la base d’« aveux » entachés par l'utilisation de la torture

Par Jubin Katiraie

Le ministère iranien des renseignements tente d'effacer toute trace du prisonnier politique de longue date Arzhang Davoudi, des années après l'avoir envoyé en exil dans les prisons de Zabol et Zahedan, pour empêcher quiconque de diffuser des informations à son sujet.

Par Wanys -21 août 2020
Tunisie-Tribune (restrictions de visa) – Les États-Unis ont déclaré, vendredi 21 aôut 2020, qu’ils imposaient des restrictions de visa à 13 responsables iraniens qu’ils accusaient d’implication dans des «violations flagrantes des droits de l’homme» pour l’assassinat en 1990 d’une figure de l’opposition iranienne en Suisse.

Recherche

Les filles sont omniprésentes dans les manifestations étudiantes contre le régime en Iran

Iran - Maragheh l'homme infecté par le coronavirus est par terre depuis une heure

Inondation dans différentes villes d'Iran

Iran - Kish, débranchement électrique dû aux inondations, Aucun signe de la présence des autorités

Iran : agh, ghola inondation

La grève des routiers dans 136 villes d’Iran

 

 

  

DOSSIER 

Le massacre des prisonniers politiques en 1988

Qui sont les Moudjahidine du peuple, ces opposants déterminés au régime en Iran ? (REPERES)

DES MILLIERS D’IRANIENS MANIFESTENT CONTRE ROHANI À PARIS