06252019Mar

Clôture de 2800 comptes d’origine iranienne sur les réseaux sociaux

La société de la cyber-sécurité Fireeye a affirmé que des comptes au faux noms des politiciens et des journalistes sur les réseaux Facebook et Twitter étaient actifs pendant l’élection 2018 du Congrès américain, en défense des positions de l’Etat iranien contre Donald Trump. Selon cette société spécialisée, ces faux comptes avaient commencé leur activité il y a un an.

Le porte-parole de la Coalition arabe pour Yémen, le colonel Turki al-Maliki, a affirmé qu’il y aurait une modification du rythme des opérations militaires pour neutraliser la menace des milices houthies, soulignant que les missiles balistiques détenus par les Houthis continuent de menacer la région en liaison avec l'Iran et les groupes terroristes.

Menacée par le navire américain dans le sud, la République islamique se trouve en difficulté face aux problèmes internes

Le gouvernement iranien essaie de répondre à la situation survenue au golfe persique, après l’entrée des navires de guerre américain, par davantage de répression interne afin d’éviter le scénario « noir », c’est-à-dire une révolte dans les villes déjà ravagées par l’inondation du début de printemps en plus d’une crise économique et financière profonde.

Recherche

Iran, Dezful, inondation, aucun signe des autorités du régime iranien

Inondation dans différentes villes d'Iran

Iran : agh, ghola inondation

Iran - Kish, débranchement électrique dû aux inondations, Aucun signe de la présence des autorités

La grève des routiers dans 136 villes d’Iran

 

 

  

DOSSIER 

Le massacre des prisonniers politiques en 1988

Qui sont les Moudjahidine du peuple, ces opposants déterminés au régime en Iran ? (REPERES)

DES MILLIERS D’IRANIENS MANIFESTENT CONTRE ROHANI À PARIS