Washington a repéré des paiements liés à six attaques l'an dernier, dont une en décembre contre un bâtiment à l'extérieur de la base aérienne de Bagram, près de Kaboul.

L'Iran a offert des récompenses à des talibans pour attaquer des militaires des Etats-Unis et de leur coalition internationale en Afghanistan, a rapporté lundi CNN. Une affaire qui rappelle celle des "primes russes" qui a suscité une vive polémique en juin.

Selon la chaîne, qui cite des sources du renseignement militaire américain, Washington a repéré des paiements liés à six attaques l'an dernier, dont une en décembre contre un bâtiment à l'extérieur de la base aérienne de Bagram, près de Kaboul, qui avait tué deux civils afghans et blessé quatre Américains.

Le précédent russe
Le ministère américain de la Défense n'a ni démenti ni confirmé les informations de CNN, invoquant la confidentialité des échanges internes en matière de renseignement. Mais un porte-parole du Pentagone a souligné que le ministère avait "demandé de manière répétée, publiquement et en privé, que l'Iran cesse son comportement néfaste et déstabilisateur au Moyen-Orient et à travers le monde".

"L'influence hostile de l'Iran vise à saper le processus de paix afghan et à favoriser la poursuite de la violence et de l'instabilité", a-t-il ajouté. En juin, des médias américains avaient rapporté que le renseignement était parvenu à la conclusion que la Russie avait elle-même offert des primes à des talibans pour tuer des soldats américains en Afghanistan.

Le président Donald Trump avait assuré ne pas avoir été informé de ces conclusions, ce qui avait suscité une polémique. Plusieurs observateurs et l'opposition démocrate avaient aussi reproché au milliardaire républicain de n'avoir décidé d'aucune riposte contre Moscou, l'accusant d'être trop bienveillant à l'égard de son homologue russe Vladimir Poutine.

 

Source : AFP

Recherche

Les filles sont omniprésentes dans les manifestations étudiantes contre le régime en Iran

Iran - Maragheh l'homme infecté par le coronavirus est par terre depuis une heure

Inondation dans différentes villes d'Iran

Iran - Kish, débranchement électrique dû aux inondations, Aucun signe de la présence des autorités

Iran : agh, ghola inondation

La grève des routiers dans 136 villes d’Iran

 

 

  

DOSSIER 

Le massacre des prisonniers politiques en 1988

Qui sont les Moudjahidine du peuple, ces opposants déterminés au régime en Iran ? (REPERES)

DES MILLIERS D’IRANIENS MANIFESTENT CONTRE ROHANI À PARIS