11252017Sam

Le gouvernement français préoccupé des déclarations des responsables iraniens sur la production de missiles

Le gouvernement français préoccupé des déclarations des responsables iraniens sur la production de missiles

Le 2 novembre, répondant aux questions des journalistes sur la stratégie du gouvernement français sur le programme nucléaire du régime iranien, le porte parole du Quai d’Orsay a exprimé ses inquiétudes sur les déclarations des responsables du régime qui ont mis l'accent sur la poursuite de la défense antimissile.

Voici la position complète de la position française lors du Point de presse sur la question:

Q - Pouvez-vous expliquer un peu ce que consiste la stratégie française d'être «ferme et exigeant» sur les dossiers balistique et régionaux avec l'Iran ?

R - Avec l'Iran, il y a trois sujets principaux :

- La question nucléaire traitée dans le cadre du JCPoA qui est un accord de non-prolifération solide et efficace. Il faut le préserver ;

- La politique balistique iranienne qui est non conforme à la résolution 2231 du CSNU. Ce sujet a été abordé par le président de la république et son homologue M. Rohani. Il fait l'objet d'une concertation étroite avec nos partenaires européens et les membres du conseil de sécurité des Nations unies. Nous sommes préoccupés par les déclarations récentes des autorités iraniennes sur le sujet ;

- La politique régionale de l'Iran et notre demande qu'il contribue positivement à la résolution des crises au Moyen Orient. Ce sujet est abordé de façon franche et détaillée avec nos interlocuteurs iraniens. Il fait également l'objet d'une concertation étroite avec nos partenaires européens et les membres du conseil de sécurité.

La visite prochaine de M. Jean-Yves Le Drian à Téhéran sera l'occasion d'aborder ces sujets.